Assurance provisoire ? Utile après le diagnostic ?

Dans le domaine de l’assurance, l’assurance provisoire est l’un des volets qui vise à couvrir et garantir les biens et personnes ayant besoin d’une couverture de courte durée. Ce marché de l’assurance provisoire est une niche importante car les souscripteurs sont des clients potentiels aux assurances longues durées, sur un ou plusieurs biens. L’assurance provisoire concerne non seulement la garantie sur les biens matériels mais également sur l’assurance-vie ou décès. Les termes du contrat dont les garanties et la couverture, se rapprochent de leurs versions à long-terme, à l’exception de quelques clauses et bien évidemment, de la durée du contrat. Les futurs souscripteurs, qui ne sont pas assurés, par choix ou par absence de nécessité, y trouvent l’occasion d’obtenir des garanties de couverture en fonction de la période et du type de besoin.

Les garanties de l’assurance provisoire

Couvert au moyen de la responsabilité civile du souscripteur, l’assurance provisoire couvre tous dommages causés à aux tiers. De plus, l’assurance provisoire couvre les dommages corporels et matériels liés à la responsabilité civile, la défense, le recours, ainsi que la franchise. Les garanties d’assurance provisoire pour vie et décès permettent de protéger les proches des souscripteurs à des dépenses pouvant être monumentales en cas de décès/obsèques. Elle assure donc une protection financière aux proches.

La souscription de l’assurance provisoire

Pour des raisons d’ordre pratique et économique, un devis doit être demandé. Il est impotant de comparer les offres, les garanties, les tarifs et les conditions de souscription de l’assurance provisoire. Quelques conditions générales régissent la souscription dont avoir entre 23 et 90 ans, avoir un permis valide sur le territoire français, pour les assurances temporaires en ligne véhicules, et datant d’au moins 2 ans. Il est également prescrit d’avoir une adresse postale permanente dans le pays de résidence déclaré et ne pas avoir été résilié pour sinistres, ou encore avoir fait l’objet d’une suspension ou annulation du permis.